Le Complot Contre Justin Trudeau Né dans les Jardins de Saint-Lambert ?…. NPD Possible

DIPLOMATIE INTERNATIONALE & SOCIÉTÉ par Dan Albertini

  • Le Complot Contre Justin Trudeau Né dans les Jardins de Saint-Lambert ?
  • OU LE CONTRE-POUVOIR NPD POSSIBLE

Entre () Le coût diplomatique de l’assassinat de Jamal Khashoggi est-il une frappe, ou est-ce la machination voisine téléguidée afin de faire plier l’Iran, Moscou doit le savoir. Fermons (). 

Le complot contre Justin Trudeau est-il une illusion ? Été 2019, le soleil brille à Brossard, il faut des verres u/v, quidam a sa grosse monture noire. L’histoire se passe environ vers 12:33, le 8 juillet. Quidam fait du tourisme politique entre deux villes. Exonéré de sa cité il s’oublie. Brossard est foncièrement libérale. Ce n’est pas un mauvais rêve non plus, la réalité urbaine est née de Saint-Lambert, la piste de la salissure est bien réelle. Elle prend forme pour nous dans les couloirs de Fox News US. Tucker Carlson : «is the Justin Trudeau blackface scandal really a surprise?». Le président s’y mêla dit-on. Justin Trudeau en est la cible. La question est plus que jamais intelligible chez le prieur comme chez l’expert indépendant : qui amortit cette contagion outre-frontière, car ça sent the art of the deal. C’est un squelette suspect de par la formule, car l’affaire est vieille et moins scabreuse. La piste est menue, mais non pas négligeable. Tout viendrait de la question complémentaire adressée au maire Pierre Brodeur. En copie cachée adressée à tous les membres du conseil de ville de Saint-Lambert. L’intrigue commence là. Il y a élections générales, Justin est bien assis, le PC patine alors : complot ! Il y aurait une taupe si interne, mais un indic puisque venant de nous, avec dessin de découvrir. Intrigue au 10/31, la conseillère de district, France Désaulniers visite mon profil LinkedIn, la cible est touchée, car il y a une réaction même si le maire Brodeur ne répond pas. Pourquoi un téléphone s’il ne répond pas au message laissé par cette même voie ? En fait, Julie B est contactée aussi, mais feint des bruits parasites au natel, fin de communication pour ne plus répondre. D’autres conseillers restent muets aussi. Le temps avance vers les allégeances […], France Désaulnier finit par réagir ce 24, à 12:32 am 

Pourquoi Fox News pourquoi SRC ? Si je vais par postulat, déposons-en deux au crédit de la conjecture. À la SRC c’est la commedia dell’arte hormis l’autre ligue qui fait loi dans les murs. Le nationalisme antilibéral du Québec prend soin des lieux. Un appel anti Trudeau, la meute que l’on reconnaîtra est convertie candidats aux élections. Quel hasard la complémentarité avec le timing Fox News. En fait, le numéro d’appel propose la piste US à l’axe conservateur à partir de la question supplémentaire qui parle de publication et de complot contre Justin Trudeau. La source doit être un réseau américain, car l’affaire est grande et sensible pour cibler quidam même si tout le monde de Saint-Lambert ne comprend la requête d’entrevue. Éclater donc un plus gros scandale illico presto croit-on de l’autre côté, c’est d’ailleurs la façon du Conservateur. Depuis B Mulroney instruit par les scandales de Reagan, par Oliver North dans l’affaire des Contras. C’est l’antidote avéré : Fox News. Fox News, grand ami de Donald J Trump président élu qui en veut déjà à Justin Trudeau. Puis il y a l’ex-baron gracié. 

La piste. Quidam en grande conversation parle en apparence comme tout le monde à partir de son cell. Très prolifique un sujet s’épuise, le maire Brodeur de Saint-Lambert sera-t-il destitué ou s’il sera forcé à présenter sa démission. Ça parait la plus intelligible. En outre, il lance une requête à son interlocuteur, il négocie en réalité. Une lettre rédigée qu’il faudra faire signer et la faire passer comme une preuve venant de Justin Trudeau, car il s’en va en élection. Il faut entraver son image, le temps presse. L’interlocuteur négocie une autre forme de disgrâce, car il est lui aussi pris dans son propre piège dans un dossier financier sans issue. C’est Philippe d’après la conversation en cognitif. Il nie aussi ma requête, mais FD répond.

[les dessous imprécis de Philippe G fixé sur Pierre Brodeur le maire de Saint-Lambert. Si quidam lui promet d’influencer Julie Bourgouin, c’est que Philippe serait coincé. Une affaire de fonds à justifier. Des recherches. Il faut justifier, car il en en a besoin pour un autre majeur. Homme de génie, il a sa trace à l’UDM et dans la gestion de projets internationaux. Il semble craindre la présence de l’UPAC dans l’affaire Pierre Brodeur que quidam alimente. Mais il doit rédiger la lettre, afin que quidam la fasse signer, comme si c’était Justin Trudeau. En réalité, le gros morceau convoité est la lettre qu’il semble suggérer à Philippe, conseiller en berne avec le maire soupçonné, dit-il par l’UPAC. J’ai soumis un questionnaire au maire Brodeur, téléphone muet]. Complot ourdi ? Théorie : «see something say something!».

Philippe est cité, il est conseiller, et ami du maire PB. Il négocie et interroge sur la capacité de quidam à convaincre la conseillère Julie Bourgouin. Quidam répond : «elle je m’en occupe, je l’ai dans la poche». Il tourne autour de Saint-Lambert. Quidam vise Justin Trudeau, en fait il n’en est pas réellement un, il est décrocheur de brevets. Mon menu plutôt black maters le rassure, il verse dépose sans crainte, car je simule, je ramasse mon grain échappé. Je fouille le nez, je fourre mon nez en fait. Il met ses u/v noirs pour ne pas me voir, s’appuie confortable avec ses écouteurs de luxe pour ne pas m’entendre mâcher. Tranquille, ça doit être un […] étranger, s’est-il probablement dit. Il laisse tomber toute mesure de prudence, il se trahit lui-même sur le fardeau de préjugés en réalité. Expériences du haut du dies, c’est mon idée, mon observatoire de diplomatie internationale et société. Ici je suis au rencard d’un indic anonyme. Il y a cabale orchestrée : un ascendant français contre Justin Trudeau. 

L’agent du pétrole ni l’argent du cannabis ne sont plus un drame amer pour les Libéraux de Justin au contraire, cela fait des envieux dans le leadership électoral. Comme je le disais dans l’article précédent, l’argent de l’arrêt Jordan s’est régénéré en prêteurs à gage de troisième niveau et dans l’immobilier de luxe. L’argent du cannabis coule à flot maintenant dans les tiroirs-caisses de l’État. L’argent du pétrole albertain est d’un gras propre dans les caisses de la péréquation versée. C’est au tour du scrutateur de sanctionner. Il fallait donc trouver une salissure qui étiole Justin Trudeau personnellement. Ce n’est plus le simple prince Justin qui est arrivé en 2015, il a battu le roi de la pègre des drogues illégales en libéralisant le cannabis légal, et a réussi à rapatrier non seulement le commerce du cannabis légal, sa gestion par des agences gouvernementales, mais l’immense pouvoir avec une aura internationale qui rejailli dans la diplomatie des États et des états des É.U., à l’étude sur la légalisation du Cannabis. Pouvoir, influence, inspiration, tout ce dont aurait rêvé le professeur Dion à la tête des études libérales de pouvoir politique. Ce, sans compter l’équation de Justin qui dès le début a voulu faire de tout citoyen un membre libéral sans cotisation. Justin a pris plus que du galon, car il n’hérite pas de la mauvaise réputation de l’économie de son père démissionnaire, qu’on aurait pu simplement lui coller en héritage et le battre sans avoir besoin de semer le doute. Justin se fait donc empereur de tout et déclenche les émeutes de la jalousie qui prend naissance par le complot de quidam à Saint-Lambert, mouillé dans le port libéral de Brossard. À suivre et référence. 

DMA 12:39 am. Merci de votre visite, madame Désaulniers. Je déduis que vous aviez donc reçu en copie conforme ma demande d’entrevue au maire Pierre Brodeur, ainsi que le renouvellement de la demande d’entrevue avec la question supplémentaire. Acceptez-vous alors de me rencontrer afin de discuter du dossier ? Remerciements anticipés DMA, journaliste.

France Désaulniers, 11:32 am. Bonjour, je pense qu’il revient à monsieur Brodeur de donner suite à votre demande. Bonne journée. France


cet article est publié par l’hebdomadaire Haïti-Observateur, édition du 25 septembre 2019 Vol. XXXXIX no.38, et se trouve en P.12, à : http://s-dd.ca/wp-content/uploads/2019/09/H-O-25-sept-2019.pdf